Le projet était à l’origine destiné à des jeunes qui venaient à la rencontre de la structure. Aujourd’hui, le projet Paroles de jeunes intervient dans les collèges, au lycée ce qui permet de toucher plus de jeunes du territoire. Nous sommes allés vers

En 2017 les jeunes ont pu bénéficier :

  • Ateliers boxe éducative au collège et foyer du collège
  • Ateliers d’écriture au foyer du collège
  • Ateliers d’écriture Franco Anglais
  • Sorties culturelles 

Le manque de moyen financier est un facteur qui a souvent limité le nombre de projets initiés par les jeunes. Ces projets non aboutis ne constituent pas un échec pour les jeunes, l’animateur et la structure car dans une méthodologie de projet d’éducation populaire et de démarche participative, parfois un projet se confronte à une réalité. Il faut simplement acquérir de nouvelles techniques comme par exemple exploiter la démarche d’autofinancement.

 

Paroles de jeunes est un projet participatif fait par et pour le jeune. Le jeune se sent proche du projet et se mobilise plus facilement. Pour que ce projet soit participatif, les animateurs et les jeunes utilisent des techniques d’animations comme le photolangage, les brainstormings, les conseils de jeunes,… De plus les animateurs font attention au temps de parole de chacun afin que personne ne soit frustré.

 

Le rôle de l’animateur a été de définir les attentes et les besoins des jeunes ; d’accompagner les jeunes dans leur développement social et de les aider à mettre en place des projets dans un processus démocratique et citoyen. L’animateur jeunesse est dans la pédagogie du faire avec pour qu’ils le sentent au même niveau qu’eux dans le groupe et que cela ne crée pas de barrières. Ce rôle est aussi d’assurer le cadre afin que chacun se respecte. Le référent jeunesse Lorenzo Paronneau participe aux formations collectives organisées par le réseau « labellisation jeunesse » et a été sollicité par le CDIJ pour participer au jury des projets jeunes. Ceci permet à la fois des rencontres avec des collègues, des projets communs et une formation continue dans ce domaine spécifique.

Au fur et à mesure des rencontres, les jeunes acquièrent confiance en eux et autonomie. Ils multiplient donc leur prise de paroles et proposent des initiatives faisant évoluer le projet. Ils parlent de « leur » projet. Ils sont aujourd’hui capables de mobiliser d’autres jeunes sur le projet.

Le projet Paroles de jeunes en images:

Atelier d'écriture contre le harcèlement scolaire:

 

 

Atelier de boxe éducative: